Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Le difficile retour de Citroën en WRC au Rallye Monte-Carlo

Garage des blogs
Article

A Londres en Smart BRABUS

Article

Le difficile retour de Citroën en WRC au Rallye Monte-Carlo

Article

Le nouveau-vieux Range Rover

Citroën Racing faisait son retour en WRC au mythique Rallye Monte-Carlo. La première manche du championnat du monde des rallyes 2017 s’est avérée un véritable calvaire pour la marque aux chevrons. Entre les casses sur les C3 WRC et une certaine malchance, les belles courses de Lefebvre et Breen donnent tout de même de l'espoir pour la suite.

1

Le mot du patron

Comme le reconnaissait Yves Matton, le directeur de Citroën Racing, « Rien n’a vraiment fonctionné comme prévu sur cette course, pourtant, nous pensions être en mesure de faire un bon week-end après des essais satisfaisants pour les pilotes et pour l’équipe »

2

Quand ça veut pas...

Dès la première spéciale courue jeudi soir à Gap, Stéphane Lefebvre tirait tout droit dans la neige après un freinage délicat et s’enlisait dans la neige… Jusqu’à griller son embrayage en essayant de ressortir. Perdu. Restait alors le pilote numéro 1, Kris Meeke qui démarrait mieux en s’emparant de la seconde place de la 3eme spéciale. Malheureusement dès la spéciale suivante, piégé sur le verglas il cassait sa suspension arrière. Repartit samedi en Rally2, il est forcé à l’abandon après un banal accident de la route lors de la liaison entre Gap et Monaco le soir même. Oui oui, un accident avec un véhicule, sur la route… Quand ça veut pas…

 

3

La C3 WRC de Kris Meeke et Paul Nagle

4

De l'espoir avec Stéphane Lefebvre

Les difficiles conditions de course ont pourtant permis au jeune Stéphane Lefebvre d’accumuler des kilomètres et de l’expérience, remontant au cours des 4 jours de course de la 64e à la 9e place dimanche. Sur des routes plus lisibles dimanche il termine même plutôt bien sur les hauteurs de Nice et au Col de Turini, décrochant la première victoire en spéciale pour le retour de Citroën lors de l’ES15, avant de terminer second de la dernière spéciale « Power Stage ». Un coin de ciel bleu pour terminer un week-end sportivement compliqué. « Ça fait vraiment du bien au moral de finir sur une note positive », confira t-il, « Réaliser le meilleur temps au Turini est quelque chose de spécial. Mais surtout, cela dévoile une partie du potentiel de la voiture dans des conditions plus normales. »

5

La C3 WRC de Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau

6

La old lady de Breen

Même après une manche aussi compliquée, il y a du positif à conserver, comme les bonnes performances de Craig Breen sur la « vieille » DS3. C’est parfois dans les vieux pots… Il termine en effet 5e du général et se verra confier une C3 WRC pour le prochain rallye en Suède des 9 au 12 février.

7

La DS3 WRC de Craig Breen et Scott Martin

8

Vivement la suite

Citroën Racing aurait certainement préféré fêter son retour en WRC dans d’autres circonstances, mais le nécessaire rodage de  l’équipe, la difficulté d’un Rallye Monte-Carlo à la météo aussi changeante et il faut le dire, une belle part de malchance en ont décidé autrement. On espère que le futur en Suède puis au Mexique sera plus clément avec l’équipe !

9

Assistance pour les C3 WRC

10

Les spectateurs au Col de Turini

11

Meilleures places !

Constructeur automobile : Citroën

Citroën

Née au début du vingtième siècle sous l’impulsion de son génial fondateur, André Citroën, la marque aux chevrons a depuis produit une quantité impressionnante de modèles dont les déclinaisons sportives ont arpenté les pistes du monde entier. Absorbée entre temps par Peugeot au sein du groupe PSA il y a bientôt 40 ans, la marque n’en continue pas moins d’exister et de produire des modèles répondant à son identité avec un retour en force ces dernières années au travers de la gamme DS.

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|