Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Volvo XC60, quand la Suède attaque !

Garage des blogs
Article

BMW R Nine T Urban G/S

Article

Volvo XC60, quand la Suède attaque !

Article

Lohéac dans la EKS Family

Produit important pour la marque Suédoise, le Volvo XC60 est le modèle de la gamme qui s'est le mieux vendu, avec plus d'1 millions d'unités immatriculées pour la première génération. Chaque année a été un record de ventes et après 9 ans d'existence, une nouvelle génération voit jour.
L'outsider est maintenant devenu une référence et cette naissante génération a été renouvelée à 100%.

1

Un XC90 en plus petit ?

Un peu, mais pas uniquement. C’est sûr qu’il serait difficile pour le jeune XC60 de nier la filiation qui le lie avec son aîne : le si charismatique Volvo XC90. Cependant, au design chez Volvo ils ont poussé le curseur un peu plus loin.

Le Volvo XC60 porte tout les stigmates de la marque dans la plus pure tradition scandinave avec son dessin si particulier. On retrouve une ligne très allongée, basse et douce ainsi que des traits tendus.

Inspiré du marteau de Thor, comme pour le XC90, le nouveau Volvo XC60 s’offre la même signature lumineuse à l’avant que son grand frère, mais pousse l’exercice de style plus loin pour les optiques arrières. Le dessin s’émancipe et forme un haut et large L qui entoure la lunette arrière.

Pour le reste, Volvo a réutiliser le moule du XC90 et cela fonctionne très bien sur ce plus petit gabarit.

2

Minimaliste, mais sophistiqué

De prime à bord, nous pourrions penser que la photocopieuse a bien fonctionné aussi pour les dessins de l’intérieur. Tout semble être comme dans le XC90 : pure et minimaliste.

Mais à y regarder de plus prêt, l’on s’aperçoit que si l’ADN est toujours bien présent, le dessin n’est pas le même. La planche de bord, a subit quelques changements et se positionne désormais verticalement avec les inserts creusés dans la planche de bord. L’assemblage est irréprochable et le résultat plutôt joli.

La vie à bord y est toujours aussi zen et on commence à se familiariser avec le fonctionnement de l’écran tactile qui regroupe toutes les fonctions que propose la voiture : de la gestion des aides à la conduite jusqu’aux réglages de la soufflerie.

3

Confort vs. Maintien

Notre modèle d’essai était la version D5 AWD. Le bloc 4-cylindres de 2.0 litres délivre une puissance de 235 chevaux dressés pour le confort.

Comme l’ensemble du châssis, le Volvo XC60 est axé sur le bien-être et la sécurité de ses occupants. Il est capable d’évoluer sur tous types de terrains avec une préférence tout de même pour les allures respectables.

En effet, en situation de sollicitations prononcées, le Volvo XC60 accuse un roulis désagréable qui annihile tout espoir de grande sportivité. En effet, notre version Inscription Luxe était dépourvue du système de suspensions actives FOUR-C. Le système est uniquement disponible sur la finition R-Design. Donc, pour la sportivité, il faudra prendre le look qui va avec.

4

Safety first

On ne va pas vous faire l’affront de vous rappeler combien la sécurité est importante pour Volvo, mais sachez que le XC60 se dote (et parfois de série) d’énormément d’appendices de sécurité.

Cela passe notamment par l’automatisation de certaines prises de décisions. En effet, maintenant motorisé, le volant est en mesure de remettre la voiture dans le droit chemin de façon active. La voiture ne se contente plus d’alerter le conducteur, elle réagit.

Le nouveau Volvo XC60 se digitalise égalment avec Volvo On Call qui pousse l’intégration du smartphone un peu plus loin, permettant ainsi à la voiture de communiquer à distance avec son propriétaire via son téléphone. Il sera, dans un futur proche, possible alors de déverrouiller la voiture avec un téléphone. D’autoriser d’autres téléphones à ouvrir la voiture, mais également d’effectuer des actions plus basiques comme actionner le chauffage stationnaire ou encore les phares ou le klaxonne.

Dans l’ensemble, la Volvo XC60 reprend beaucoup des atouts qui font la réussite de son grand-frère. Il garde le caractère du dessin, en poussant l’exercice encore un peu plus loin. Son intérieur est toujours aussi zen, mais gagne en sophistication. Bref, il ne s’agit pas d’un copier/coller, mais bien d’une version adaptée à un plus petit gabarit.

L’offre du constructeur suédois pour contrer les mastodontes allemands ne fait que s’étoffer et à en croire l’annonce du nouveau XC40, il y a fort à parier que ce n’est pas prêt de s’arrêter. Et c’est tant mieux.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|