Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Essai Volkswagen up! GTI, le charme opère

Garage des blogs
Article

Essai Audi A8 L, L comme Lunaire

Article

Essai Volkswagen up! GTI, le charme opère

Article

Sortir en hiver : BMW K 1600 GT

C’est peu être bien la plus petite des GTI mais c’est loin d’être la moins fun ! Volkswagen sort sa up! en GTI 18 ans après la Lupo GTI et nous étions de la partie pour en prendre le volant entre Nice et Monaco.

1

La up! GTI en héritière de la Golf GTI de 1975

Ils ont osé. Oser le parallèle entre la petite up! de 2018 et la première Golf GTI de 1975. Et en vrai, force est de constater que ce n’est pas complètement idiot au niveau du rapport poids/puissance notamment. La Golf GTI mesurait 3,70m pour 810kg à vide pour une puissance de 110ch, là où notre up! GTI mesure 3,60m pour 997kg à vide pour une puissance de 115ch. Les performances sont aussi comparables : seuls 3 dixièmes séparent le 0 à 100 de la Golf de celui de la up! (9.1 vs 8.8).

Dans les chiffres ça tient, mais bien sûr que c’est un poil opportuniste et pratique, d’un point de vue communication… Car elles n’appartiennent pas au même segment et surtout 50 ans les séparent ! Une filiation plus légitime est à chercher du côté de la Lupo GTI de 2000. Là aussi, 18 ans déjà … Cessons ces débats de puristes, celle que nous avons sous le coude c’est la up! GTI de 2018 et c’est d’elle dont nous allons parler.

2

Un look qui ne trompe pas

Vraie GTI, fausse GTI… En tout cas la petite up! fait ce qu’il faut au niveau de l’apparence. A commencer par ses trains roulants ! C’est l’élément le plus marquant de son look, ces magnifiques grandes jantes de 17 pouces « Brands Hatch ». Elles sont vraiment splendides et affirment à elles seules le caractère de la micro GTI. Et pour ne rien gâcher, les étriers peints en rouge participent aussi à son look sportif.

Bien sûr ça ne s’arrête pas là : Badge GTI devant, derrière, sous les rétroviseurs. On ne peut les manquer. Et entre les projecteurs avants court un liseré rouge, la couleur qui va vite. Pour compléter la panoplie, la up se dote de pare-chocs et bas de caisse spécifiques. Et c’est pas fini ! Les bas de portes se parent d’un sticker latéral noir qui doit au moins faire gagner 10 chevaux. Blague à part la Up GTi joue à fond le look sportif et ça n’est pas pour nous déplaire.

3

Intérieur Sport

A l’intérieur aussi la présentation sportive et rétro est bien présente, à commencer par la sellerie à carreaux Clark qui a toujours habillé les GTI de la marque. Le volant en cuir gagne lui-aussi un beau badge GTi, comme le pommeau du levier de vitesse aussi rond qu’une balle de golf. Coïncidence ? Je ne crois pas. La planche de bord rouge « Pixel » est en plastique très brillant, mais elle est assez réussie, alors ça va.

Côté équipement pas de poste multimédia GPS avec un écran de 20 pouces mais un support pour son smartphone que l’on connectera en Bluetooth au poste de la up! : ça marche très bien comme ça. Mon smartphone est un bien meilleur GPS que bien des systèmes hors de prix après tout. Rassurez-vous la climatisation est bien présente et les sièges sont même chauffants à l’avant. La up! ne fait pas non plus l’impasse sur la sécurité car elle est dotée d’un City Brake Assist de série, actif de 5 à 30 km/h.

4

Fun sur la route

Bien née et bien équipée, mais sur la route ça donne quoi ? Ça donne du fun ! Tout simplement ! Dans les lacets des routes désertes sur les hauteurs de Monaco nous avons eu tout loisir de nous amuser à son volant, et ce, sans avoir besoin de rouler à des vitesses répréhensibles. Alors bien sûr on passe son temps à jouer de la petite boîte 6 entre la seconde et la troisième mais ça a tellement de sens dans cette petite auto. La boîte est agréable mais les verrouillages de rapports sont parfois un peu légers. La direction est elle très précise et le train avant très efficace, on ressent bien la voiture.

Le petit bloc 3 cylindres fait tout son possible pour répondre à nos sollicitations, mais il ne fait pas de miracles. Il a du jus à 3000t/m mais on l’entend vite souffrir. En effet il ne chante pas très juste. Il crie plutôt. De douleur. Enfin c’est l’impression qu’il donne. Le pauvre petit. Du coup plutôt de que taper dedans comme des sourds on s’amuse de la maniabilité de cette petite GTI. Et c’est ainsi que le charme opère. Enfin, les pilotes reprocheront peut-être à la up! GTI son ESP non-déconnectable, mais en vrai, est-elle vraiment destinée à rouler sur circuit, ESP OFF ? Nope.

Oui on peut s’amuser au volant d’une voiture moderne de 115 chevaux, et non, la up! GTI n’a pas volé son badge GTI. Elle n’est pas radicale, ça on le savait déjà, mais elle est fun. Et elle a une superbe bouille avec ses peintures de guerre et ses grandes jantes. Et en plus, elle est abordable : 17.000 euros. C’est pas très cher pour avoir une GTI au parking !

Constructeur automobile : Volkswagen

Volkswagen

Volkswagen (en abrégé VW, littéralement la voiture du peuple) est une marque automobile allemande créée en 1936 par Ferdinand Porsche. Elle appartient désormais au groupe Volkswagen AG dont l’actuel président du conseil de surveillance est Ferdinand Piëch. C’est en 2012 le 2e constructeur automobile mondial avec un chiffre d’affaires de 247,6 milliards de dollars US derrière Toyota.Essai

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|