Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Une semaine en Caterham dans Paris

Garage des blogs
Article

Voitures électriques : un silence qui fait du bruit

Article

Une semaine en Caterham dans Paris

Article

Les BMW Passion Days au Castellet

Et ça n'était ni un pari perdu, ni une punition !

1

Mais pourquoi ?

Parce que dans le cadre de notre partenariat media avec la Caterham Academy (si tu ne connais pas encore, et que tu veux te lancer dans la compétition auto amateur c’est la formule la plus cool du monde), Antoine et moi avons la chance d’avoir une Caterham 275R préparée course, mise à disposition par la marque pour l’année 2018. Et comme il n’y a pas de courses en été, on s’est dit que ça serait marrant de la faire venir à Paris… On n’a pas été déçus !

2

C'est quoi une Caterham ?

Quelques rappels au sujet de cette auto pour remettre les choses dans leur contexte : elle pèse un peu moins de 500kg, ne dispose d’aucune assistance ou aide à la conduite, d’aucun rangement dans l’habitacle, et le seul élément de confort réside dans la possibilité de retirer le volant pour pouvoir se faxer dedans. Et dans notre version course (homologuée pour la route), on a en plus remplacé le pare-brise par un petit saute-vent, et les ceintures par des harnais 5 points. Pour parfaire le tableau on a aussi apposé une petite déco sobre et discrète.

Côté technique il s’agit d’une base de Caterham 275R (1.6 Ford, boîte 5) sur laquelle a été boulonné un arceau tubulaire pour répondre aux exigences de sécurité en compétition. Le chiffre 275 correspond peu ou prou à la puissance par tonne, soit le même ratio qu’une RS3 de 400 chevaux. Vous l’aurez compris : ça accélère fort, et comme c’est léger et posé par terre : c’est également incroyablement agile.

3

Et alors, la conduite en ville ?

C’est une voiture qui appelle la sympathie ! C’est incroyable le nombre de sourires appuyés, de pouces levés, de personnes qui demandent si elles peuvent prendre la voiture en photo, de 4 à 94 ans : c’est toutes les 5 minutes, je n’exagère pas ! Faut dire que sa ligne est intemporelle, et que ses proportions minuscules la rendent adorable aux yeux de tous.

C’est un peu flippant de ne pas être vu : l’auto culmine à 1,12m de hauteur, ce qui fait qu’on est tout le temps dans les angles morts des autres usagers de la route. Vigilance de tous les instants donc, pour éviter de passer sous les roues d’une Smart ou d’un scooter qui ne vous aurait pas vu.

On remonte le temps car qui dit petite voiture puissante dit aussi : se faufiler et mettre 3 secondes à tout le monde à chaque démarrage. Le 0 à 50 est digne de celui d’un deux roues puissant, sans forcer et sans faire patiner les roues arrières.

Il ne faut rien oublier avant de prendre la route car une fois installé à bord et harnaché, pour ressortir il faudra retirer le volant, se détacher, puis se contorsionner pour sortir de la voiture. Bon en même temps vu le volume des espaces de rangement vous allez prendre l’habitude de voyager léger ; on réapprend à n’emporter que ce qui est vraiment important.

N’oubliez pas de consulter les prévisions météo si vous ne voulez pas prendre un bain surprise : version course = arceau = pas de capote. Quand il fait beau pensez à la casquette ou au chapeau si vous ne voulez pas finir avec une insolation, comme dans n’importe quel cabriolet.

4

Une semaine de plus ?

Je pars en vacances dans deux jours, mais autrement ça aurait été avec plaisir ! Et si je n’avais pas eu d’enfants j’aurais tenté de convaincre ma femme de partir en vacances à son bord. Les Caterham sont les voitures les plus attachantes qu’il m’ait été donné de conduire, c’est du plaisir à l’état pur ! Alors oui ça présente quelques contraintes, mais je suis prêt à parier que si tout le monde roulait en Caterham le monde irait beaucoup mieux. Trump ne serait certainement pas président des USA, et toutes les formes d’extrémisme seraient remplacées par l’adoration de cette voiture parfaite. Vous ne me croyez pas ? Allez en essayer une et on en reparle.

On se revoit dans un mois pour la prochaine course de la Caterham Academy qui se tiendra à Nogaro (7, 8 et 9 octobre), venez nous voir !

Crédit photos : Antoine Delaby / @contreappel

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|