Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Roadtrip en Ford Mustang V8

Garage des blogs
Article

Nouvelle Peugeot 508, le retour de la berline française

Article

Roadtrip en Ford Mustang V8

Article

Voitures électriques : un silence qui fait du bruit

Au programme, 800 km pour faire connaissance avec la nouvelle Ford Mustang V8 et 6h de Course pour faire connaissance avec la Ford GTE et l'ouverture de la saison du WEC.

1

Au programme

Souvenez-vous, lors de notre dernier essai Ford, je défendais les couleurs de la Ford Focus RS face à la Ford Mustang GT et son V8. Il était temps qu’elle et moi on se rabiboche et c’est dans sa toute nouvelle mouture qu’elle s’est offerte à moi le temps d’un roadtrip en Belgique.

2

Un mythe

La Mustang fait parti de ses mythes automobiles dont la ligne n’a pas le droit de changer. C’est un peu comme la 911. Un dessin inimitable qui traverse le temps, se modernise, mais ne change pas.

La Ford Mustang, elle aussi, bénéficie d’une ligne mythique. Une ligne fastback. Conservée évidemment après ce facelift de 2018 qui ne change pas beaucoup la belle américaine.

La nouvelle Mustang 2018 voit sa calandre à l’avant un peu ajourée et franchie encore un cap d’agressivité avec des optiques encore plus fins.

3

Un capital sympathie inégalé

Comme évoqué au-dessus, la Ford Mustang joui d’une ligne mythique qui a traversé le temps. Par ailleurs, grande absente du marché Européen pendant des années,sa rareté en fait une auto particulièrement appréciée. Enfin, son prix abordable, la rend beaucoup plus séduisante et “acceptable” que de nombreuses “exotics cars“.

C’est ce combo qui m’a valu de nombreux pouces levés sur la route et une multitude de sourires. Des voitures m’ont même suivies sur plusieurs kilomètres juste pour photographier ma rutilante Ford Mustang V8 Orange Fury.

4

Rien de nouveau sous le soleil

A son bord, rien de nouveau sous le soleil. L’intérieur reste fidèle à ce que proposait l’ancienne version à savoir : un intérieur fonctionnel, même bien dessiné, mais toujours des matériaux de moins bonne qualité perçue que ses concurrentes. Concédons tout de même à Ford, que c’est le seul constructeur généraliste a proposer une propulsion sportive et que toutes ses concurrentes sont du segment supérieur.

Par ailleurs, la nouvelle Ford Mustang V8 se modernise avec un bloc compteur entièrement digital qui est se transforme en fonction des modes de conduite choisis et embarque aussi Sync 3 qui réalise la prouesse d’embarquer l’application WAZE : c’est une véritable bonne idée.

5

Une force brute

Le V8 5.0l baptisé le “Five-O” passe désormais à 450ch et propose 529 Nm de Couple. Véritable force tranquille, le bloc atmosphérique sait se faire entendre à bas régime et rugi avec furi dans les tours. Un vrai bonheur aussi bien en cruising qu’à l’attaque.

Attention tout de même, la Mustang V8 pèse pas moins de 1756 kg à vide, c’est donc une bête a emmener avec délicatesse. Équipée d’une boite de vitesse à 10 rapports, ma monture s’est même avérée presque sobre.

En définitive, la nouvelle Ford Mustang V8 fait un véritable pas en avant avec cette nouvelle mouture 2018. Elle gagne en sagesse grâce à une boite 10 qui lui offre une certaine sobriété, et garde de sa malice avec un look encore plus agressif et un moteur plus puissant.

L’intérieur pèche toujours un peu dans le choix des matériaux, mais se mets à jour grâce à Sync 3 et son compteur digital.

Dynamiquement, ça reste un peu lourd à mener, mais le plaisir est bien au rendez-vous.

6

Feu vert pour la super-saison

Comme vous le savez, cette saison 2018/2019 du WEC est un peu spéciale. C’est une super-saison qui fait la transition entre deux formats de championnat et donc qui compile en une super-saison l’équivalent d’une saison et demi de course. Les 6h de Spa en était la manche d’ouverture et à cette occasion nous avons pu nous immiscer dans les coulisses des garages Ford en GTE et vivre au cœur de ce championnat si prometteur cette année.

Voici quelques moments clés :

7

Alonso grand vainqueur

8

Pas de chances pour la Ford no. 67

9

Des trajectoires au cordeau

10

Des voitures rapides

11

Un soleil écrasant

12

Un différence GTE / LMP fascinante

13

Le dépassement incroyable de la Ford no. 66 dans le raidillon

Constructeur automobile : Ford

Ford

Constructeur américain emblématique né dans la région de Detroit, à Dearborn, Ford produit depuis 1903 des voitures accessibles destinées au plus grand nombre. La marque a toujours cherché à développer des déclinaisons sportives de ses modèles au travers des gammes ST et RS, mais aussi des véhicules résolument sportifs comme la Mustang.

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|