Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

La nouvelle Audi A8 Avant !

Garage des blogs
Article

Nouvelle Audi Q3 : nouveau look pour une nouvelle vie

Article

La nouvelle Audi A8 Avant !

Article

Essai nouvelle Seat Tarraco, aux Bardenas

Je vous l’accorde, ce titre est un peu Pute-à-Clique. Mais dans les faits, nous ne sommes pas loin de la vérité avec la nouvelle Audi A6 Avant.

1

Une découverte

Après 31 articles, 12 vidéos et 24 essais de la marque aux anneaux, vous seriez en droit de penser que nous connaissons tous les modèles de la marque. Et bien non. Jamais l’Audi A6 Avant n’était passée entre nos (mes ?) mains. Alors lorsque son renouvellement a été annoncé en 2018, c’était une promesse à ne pas manquer : essayer ce modèle si statutaire de la marque.

De la stature, elle n’en manque pas. Sans doute la plus longue, la plus large, la plus spacieuse des familiales de la marque : l’Audi A6 Avant. Née Audi 100 Avant en 1983, il faut admettre que le modèle n’a pas perdu de sa superbe en 35 ans.

2

Une imposante classe

Il faut admettre que l’Audi A6 Avant, dans sa nouvelle mouture 2018 n’est pas extravagante. Pas de coups de serpe, mais une ligne tendue voir racée et surtout des dimensions imposantes. Elle est immanquable et a suscité, malgré une configuration sage, familiale et discrète, la sympathie de beaucoup d’autres automobilistes et passants.

Pourquoi ? Parce que l’Audi A6 – en trois décennies – est devenue un modèle envié par les familles et s’est forgée une solide réputation.

Concrètement, on retrouve tous les codes d’Audi sur cette nouvelle A6, mais on retient surtout ses ailes tendues et élargies qui laissent planer le doute au sujet de sa sportivité. D’autant que la nouvelle nomenclature – 50 TDI – apposée sur le hayon n’est compréhensible par personne.

3

Un moteur volontaire

Qu’on se le dise, la norme NEDC a fait beaucoup de mal au parc automobile et encore plus de mal aux diesels. Si les allemands ont inventé les « diesels sportifs », ils sont en passe de devenir les ambassadeurs des « diesels-très-sportifs- mais-bridés-par-une-boite-qui-castre-complètement-ces-trésors-de-technologies ». Dans le cas présent, c’est la pédale d’accélérateur qui subit un retard à l’allumage tel qu’on la croirait élastique : c’est frustrant car ensuite, quand ça marche, ÇA MARCHE.

En effet, le bloc 50 TDI reste généreux : il s’agit du V6 3.0L qui développe 286 ch et un couple maxi de 620 Nm. C’est camionesque. C’est cette valeur si particulière qui lui offre ses si bonnes qualités routières, car couplée à la boite à 8-rapports, l’Audi A6 évolue constamment sur son erre dans un calme olympien.

4

Mais alors pourquoi tu parles d’Audi A8 Avant, alors que tu as essayé l’A6 Avant ?

Et bien, souvenez-vous lorsque nous avions essayé la si luxueuse Audi A8, au delà de ses attributs de conforts uniques comme les reposes-pieds massants ou encore les accoudoirs chauffants, l’Audi A8 avait brillé par :

Audi a apporté un soin particulier à la qualité de l’amortissement de la voiture et le résultat est plus que concluant. La voiture évolue dans un confort sans égal quelque soit l’environnement. Elle semble rouler constamment sur de la moquette bien épaisse et fait fi de tous les pièges qui pullulent sur la route. Dos d’âne, pavés, nids de poule, rien ne fera frémir l’Audi A8.

Côté sport, même constat : les suspensions de l’Audi A8 contiennent parfaitement le gabarit hors-normes de l’Audi A8 L et offriront aux Jason Statham de la route un châssis à la hauteur de leurs besoins.

Et c’est justement ces suspensions qui placent ce break familial au rang de luxueux break familiale. Ça et ses 112 options au catalogue.

5

Technologie infinie

On l’avait déjà constaté sur l’Audi A4, le niveau de technologie est tel que désormais la voiture n’a presque plus besoin de nous autrement que pour de pénibles questions d’assurance.

L’Audi A6 est dotée de nombreuses aides à la conduite qui – depuis le temps – font l’objet d’évolutions encore plus bluffantes.

Si je prends l’exemple du régulateur de vitesse, il sait désormais :

  • Maintenir une vitesse précise
  • Freiner en descente
  • Garder une distance précise avec la voiture de devant
  • Rester entre les lignes de la route
  • Lire les panneaux et s’adapter à la vitesse inscrite
  • Ralentir à l’approche d’un rond-point ou d’un village
  • Stationner la voiture en warning en cas de malaise du conducteur
  • Appeler les secours
  • Géolocaliser la voiture.

Je vous assure que c’est ce qu’il se passe au moment même où vous régulez la vitesse de la voiture.
Et je vous passe les radars et autres cameras 3D savamment positionnées sur la voiture.

 

Cette technologie, d’ailleurs, il faut savoir l’apprivoiser. Il est fini le temps où l’on calait l’accélérateur avec une brique. Toute cette technologie, il est nécessaire maintenant de la régler à ses goûts pour ne pas être surpris de ses réactions. Et normalement si tout se passe bien, sur les longs trajets, vous n’aurez qu’à poser vos mains sur le volant, la voiture fera le reste pour vous emmener aux portes de votre destination.

Et alors, le plaisir de rouler, il est où là dedans* ?

Et bien toujours aux mêmes endroits : sur les petites routes, les circuits, les routes de montagne : tous ces lieux où cette technologie est complètement perdue (et inutile).

*Si tu veux creuser le sujet, j’en parle un peu plus dans l’article sur la voiture Autonome.

6

À bord ?

Est-ce bien utile de vous dire que la voiture est confortable ? Elle l’est.
Est-ce bien utile de vous dire que l’intérieur est bien fini ? Il l’est.

Ici, on flirt avec les 100,000€ sur ce modèle full-options, le contraire serait agaçant.

Et si vous en voulez encore plus, il ne vous reste plus qu’à piocher parmi les 112 équipements en option qui viennent s’additionner aux 82 déjà de série.

Constructeur automobile : Audi

Audi

Audi est l’une de ces marques légendaires qui a su faire rêver des générations entières. A la fois excellente dans la production de véhicules et berlines de séries, la marque a également toujours été une référence dans le milieu des sports automobiles. Rallyes, Endurances, voitures de tourismes, DTM, … de très grands pilotes sont passés derrière le volant d’une Audi, on se souvient tous de Michèle Mouton, et plus récemment Tom Kristensen, Allan McNish, … pour ne citer qu’eux. Fondée en 1899, le constructeur a eu fort à faire sur le segment des voitures de prestiges face à une concurrence directe de Mercedes et BMW redoutable. Les résultats sont là, puisqu’aujourd’hui la marque est en grande forme, bénéficiant d’une excellente image de marque grace à son renouveau stylistique et des actions marketing sans failles. Forcement chez Garage des Blogs, nous avons une légère préférence pour les modèles S et RS..

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|