Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Jeep Compass : plus 4×4 que SUV

Garage des blogs
Article

Mini Cooper S Cabriolet par Prior Design

Article

Jeep Compass : plus 4×4 que SUV

Article

On a testé l'Audi autonome du futur !

En 2016 et à l’échelle du monde, le constructeur a vendu 1,4 millions d'unités affichant une croissance de 19%. La France elle compte 11000 unités vendues.
Dans un contexte très favorable au marché du SUV, Jeep apporte avec le nouveau Compass l’ultime brique nécessaire à la couverture complète de ce marché si porteur.

1

Extérieur et style

Pour la nouvelle Jeep Compass, le constructeur, créateur originel du 4×4, a voulu faire une voiture tout d’abord belle. Proche du dessin de la Jeep Grand Cherokee, la nouvelle Jeep Compass se distingue grâce à des lignes de caisse latérales fortes et hautes. Le dessin du toit s’étire vers l’arrière et vient rabaisser sa ligne. Enfin, de très courts portes-à-faux à l’avant comme à l’arrière ainsi que de faibles surfaces vitrées dynamisent cette ligne robuste et résolument jolie.

2

Technologies

Jeep fait un saut technologique important et truffe la nouvelle Jeep Compass d’assistances embarquant pas moins de 70 aides à la conduites. De la plus évidente avec le système « key-less and go », à la plus spécifique comme le dégivrage des essuies-glace sans oublier les plus salutaires comme l’aide à la manœuvre d’une remorque, le freinage automatique d’urgence ou la surveillance avancée des angles-morts (lane assist, surveillance piéton en ville…).

3

Intérieur

À l’américaine, l’intérieur du Compass est bien dessiné et même plutôt ergonomique, mais l’omniprésence de plastiques durs porte préjudice à la première impression qu’on peut se faire de la voiture. À l’usage, l’écran central est grand et tactile : il fonctionne très bien, il est rapide a prendre en main et réactif.

Il propose toutes les fonctionnalités actuelles avec également un affichage spécifique à son ADN d’aventurier : une app. pour un affichage off-road très bien fait qui affiche – entre autres – le fonctionnement des différentiels, l’inclinaison ou encore les pourcentages d’appuis sur les pédales.

Un second écran vient se loger entre les compteurs et répète certaines informations importantes du système. Seul problème : la casquette et/ou l’inclinaison du tableau bord le rend illisible au soleil. C’est dommage car hormis ces quelques points fâcheux, le Jeep Compass est confortable, pratique voire même plutôt logeable.

4

Sur route…

Équipée du moteur 4-cylindres 2.0l de 170ch notre Jeep Compass Trailhawk souffre d’un manque de nervosité : la boite de vitesse à 9 rapports ayant tendance à favoriser une faible consommation de carburant au détriment de sa réactivité. C’est dommage car le moteur travaille bien et emmène la Compass à toutes les allures souhaitées, mais la puissance semble se dissiper dans la transmission.

5

Hors-routes…

C’est bien évidemment dans ce domaine que la Jeep Compass tire son épingle du jeu. Sur son segment, rares sont les SUV à assurer un tel niveau de franchissement. Tous les appendices du parfait franchisseur équipent le Jeep Compass grâce à un blocage du différentiel arrière et un réducteur de boite. Il est apte au tout-terrain avec l’avantage de ne pas paraître fragile et capable d’affronter n’importe quelle situation un peu périlleuse sans grand mal. C’est sur ce terrain que Jeep fait la différence et affirme son savoir-faire.

6

La version Trailhawk

Bien évidemment, puisqu’il s’agit d’une Jeep, notre version d’essai était destinée au franchissement avec la finition Trailhawk. Disponible uniquement sur les motorisations 4×4 cette finition apporte quelques changements importants à la voiture : une garde au sol surélevée à 21,6 cm, des plaques de protections sous la voitures, le fameux crochet rouge de remorquage, les pneus toutes-saisons, une véritable roue de secours, un kit carrosserie spécifiquement raboté pour le franchissement et un mode de conduite supplémentaire : « rock ».  Son dessin légèrement spécifique confère au nouveau Compass un angle d’approche de 30°, un angle de chasse de 24,4°, un angle de fuite de 33,6° ainsi qu’un débattement revu à plus de 200mm.

7

Plus baroudeur que chic

La nouvelle Jeep Compass affiche un style franchement joli et dynamique : il garde l’ADN fort de la marque, mais ne manque pas de personnalité. L’exercice de style est réussi. Si la transmission 4-roues motrices et à 9 rapports pompe beaucoup d’énergie au bloc moteur, sa vie à bord demeure confortable voire même remarquable en franchissement. Ce dernier point lui confère un avantage concurrentiel certain. Avec un prix moyen aux environs de 40 000€ il devrait faire tourner les têtes des amateurs dès son lancement le 7/7/17.

Constructeur automobile : Jeep

Jeep

Jeep fait partie du groupe Fiat. La marque est réputée pour être le fleuron du groupe italien, en ce qui concerne les 4×4 et SUV.

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|