Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

1200 km en Audi S Q5

Garage des blogs
Article

Lohéac dans la EKS Family

Article

1200 km en Audi S Q5

Article

Seat 4Drive sur les plus belles routes de Finlande

Pour nous rendre au cœur de l'écurie WRX de Mattias Ekström il nous fallait une Audi puissante et suffisamment haute pour affronter les routes cabossées des abords du circuit de Lohéac. L'occasion parfaite pour tester la nouvelle Audi S Q5 et son V6 Turbo de 354 ch qui fonctionne désormais à l'essence.

1

Une sportivité suggérée

L’Audi S Q5 est  la version sportive du SUV, mais affiche un style discret. Dans sa livrée Rouge Matador, il attire l’œil et alors le chaland pourra noter qu’il s’agit de la version sportive du Q5, mais force est d’admettre qu’une version grise ou noire sera nettement plus passe-partout.

Effectivement, la nouvelle Audi S Q5 est une voiture sobre. Pas d’extravagances en terme de dessin.

On retrouve la calandre single frame, les optiques si caractéristiques avec leur signature visuelle agressive. Pour sa version S, l’Audi Q5 se pare de prises d’air avants spécifiques, d’une grille de calandre en nid d’abeille, des bas de caisse dédiés et bien sûr de rétroviseurs chromés.

Surprise à l’arrière, on croyait voir des sorties d’échappements, mais il n’en est rien. Ce sont des sorties factives : exit les échappements visibles : ils sont désormais cachés et c’est bien triste.

2

Net et sans bavure

L’intérieur quant à lui est irréprochable : c’est bien fait, bien assemblé et plutôt ergonomique. On retrouve les compteurs façon virtual cockpit ainsi qu’une dalle centrale non rétractable et non tactile. Tout le système multimédia se commande depuis le volant pour les compteurs et depuis les commandes centrales – assistées d’un pad tactile – pour l’écran du centre. Face au pilote, un troisième écran d’affichage tête-haute prend place pour afficher la vitesse, les détails du GPS et la lecture des panneaux.

Dans l’ensemble c’est peut-être un peu trop sobre. Si la simplicité est une vertu, la version S aurait peut-être méritée un peu plus de fantaisies. Le volant avec son méplat signé S Q5 est une bonne idée, par ailleurs et la sonorité en mode « Dynamic » vous rappellera quand même que chante sous le capot un V6 TFSI qui ne demande qu’à jouer.

3

L'autoroute ?

Une formalité.

Fini les vacances, retour sur les routes ! Pour la rentrée, direction #LoheacRX en #AudiSQ5.

Une publication partagée par A N T O I N E D. (@contreappel) le

Que ce soit limité à 130 ou sans limite, la nouvelle Audi S Q5 s’affranchie de toutes les distances, à toutes les vitesses, sans broncher et dans un confort dont seuls les constructeurs allemands ont le secret. Point.

4

Et quand ça se corse ?

Avec plus d’une 1,8T sur la balance, lorsque les routes tournicotent, qu’en est-il des 354 ch ?

La nouvelle Audi S Q5 ne manque pas d’efficacité. Le bloc V6 TFSI est agréable à vivre avec un comportement souple. Il délivre la puissance avec constance et vigueur de façon ininterrompue et ce, jusqu’à sa vitesse maximale. La boite permet de bien tirer profit du couple et de la puissance avec cependant une légère tendance à rétrograder de façon un peu trop systématique (alors que les 500 Nm de couple suffisent) : heureusement le mode manuel existe et permet d’utiliser l’ensemble moteur/boîte comme on le souhaite.

Enfin, le retour d’informations au volant est un peu restreint à cause d’un poids et d’un gabarit imposant. Cependant, grâce à l’Audi drive select, il est possible de contenir le roulis du S Q5 et ainsi s’offrir de bonnes parties d’attaques sur des tracés sinueux.

Audi-SQ5-2017-GDBtv

Voir sa fiche technique

En définitive, la nouvelle Audi S Q5 gagne en noblesse et en sobriété. Avec son bloc moteur, désormais essence, le SUV gagne en explosivité, tout en affichant un look résolument sage à l’intérieur comme à l’extérieur. Son gabarit, comme son poids, sont bien gérés grâce à la technologie Audi drive select qui annihile beaucoup la prise de roulis et lui confère un comportement toujours sain; même à vive allure.

Constructeur automobile : Audi

Audi

Audi est l’une de ces marques légendaires qui a su faire rêver des générations entières. A la fois excellente dans la production de véhicules et berlines de séries, la marque a également toujours été une référence dans le milieu des sports automobiles. Rallyes, Endurances, voitures de tourismes, DTM, … de très grands pilotes sont passés derrière le volant d’une Audi, on se souvient tous de Michèle Mouton, et plus récemment Tom Kristensen, Allan McNish, … pour ne citer qu’eux. Fondée en 1899, le constructeur a eu fort à faire sur le segment des voitures de prestiges face à une concurrence directe de Mercedes et BMW redoutable. Les résultats sont là, puisqu’aujourd’hui la marque est en grande forme, bénéficiant d’une excellente image de marque grace à son renouveau stylistique et des actions marketing sans failles. Forcement chez Garage des Blogs, nous avons une légère préférence pour les modèles S et RS..

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|