Pour une meilleure navigation
tenez votre tablette en
mode paysage

Pour une meilleure navigation tenez
votre smartphone en mode portrait

Rouler à Spa en Audi R8, checked.

Garage des blogs
Article

La nouvelle BMW X3 à l'essai

Article

Rouler à Spa en Audi R8, checked.

Article

Essai du Porsche Macan S

Sur le papier, ça ressemblait déjà pas mal à la journée parfaite : des Audi Sport dont une exclu, un circuit mythique et une bande de copains. Dans les faits, cette journée a largement dépassé mes attentes… J’essaie de vous raconter ça.

1

Audi Driving Experience

Si vous suivez un peu nos aventures, vous connaissez déjà les journées Audi Driving Experience. Normalement réservées aux clients de la marque à travers le programme fidélité My Audi ces journées driving accueillent parfois quelques médias comme ce fut le cas lors de cette journée à Spa Francorchamps. On y vient découvrir les véhicules de la marque selon des thématiques (conduite sur glace, sur piste, rallye…). L’organisation y est aux petits oignons et le temps d’un stage on peut se prendre pour un pilote dans des conditions d’encadrement et de sécurité idéales.

2

Les Audi Sport du jour

Voilà pour le cadre. Arrivés la veille au soir, on se retrouve donc de bon matin à rallier le circuit depuis l’Hotel de la Source, à quelques centaines de mètres à peine de la ligne des stands. Et… Il bruine. Le sol est mouillé et il y a pas mal de feuilles mortes au sol. Des conditions d’adhérence parfaites pour nos montures d’un jour ; Audi RS 6 Performance, Audi R8 V10 plus et l’exclu du moment, la nouvelle Audi RS 5 Coupé. Dans l’ordre, 605, 610 et 450 chevaux. Et des transmissions intégrales quattro. Et toutes chaussées de Pirelli P Zéro.

Le plan est le suivant ; dans la matinée nous sommes répartis en 3 groupes et l’on tourne sur 3 ateliers sur 3 portions du circuit dans les 3 Audi Sport cités plus haut. Ça devrait permettre d’apprendre un peu mieux le circuit avant, dans l’après-midi, d’attaquer les tours complets cette fois uniquement sur la flotte de R8. L’objectif de ces ateliers est double ; il permet de bien décomposer les portions du mythique Spa, mais aussi d’essayer nos RS 5, RS 6 et R8. C’est parti.

3

Le matin les ateliers

Et ça commence fort alors qu’on n’a pas encore démarré le V10 de notre R8 : notre premier instructeur n’est autre que Marco Werner, triple vainqueur au Mans avec Audi. Ambiance. Nous partons donc en convoi, 5 R8 derrière celle de Monsieur Werner. Le format est le suivant ; il joue le rôle de Pace Car en imprimant le rythme, il nous ouvre la route et nous explique au talkie les trajectoires tout en nous abreuvant de conseils. Nous sommes sur la section Combes à Blanchimont et comme nous l’imaginions, c’est bien humide même s’il ne pleut plus. Les feuilles mortes volent autour de nos R8, c’est joli mais ça glisse. A chaque aller sur la section, on change de position derrière la leading car pour que chacun puisse être juste derrière l’instructeur une fois par session. Le rythme est élevé, le groupe va vite. Et au retour de chaque passage, Marco nous pousse à bien tester l’adhérence. Il ne fallait pas me le dire deux fois. J’ajoute du volant et du gaz à la sortie d’un long gauche, la R8 décroche une demi-seconde, je fais un petit travers. J’attends la sanction au talkie : « Oui !! Parfait !! C’est ça que je veux voir tu as été cherché la limite bravo !! » Fin du game.

4

Le Raidillon dans la nouvelle RS 5

On enchaine ensuite sur la portion suivante en RS 5 pour affronter le fameux Raidillon. Première prise en main de la nouvelle RS 5, super agréable et bien vive avec « seulement » 450ch. Sur le même principe de Pace Car, on se lance vers le Raidillon avec un peu d’appréhension mais en suivant les conseils de notre instructeur ça se passe à la perfection. Je me dis qu’après le déjeuner, j’arriverai lancé avec une R8 et 160ch de plus… Reste un atelier avant la pause, le délicat passage de la chicane de l’Arrêt de Bus à bord d’un véhicule léger et maniable, l’Audi RS 6 Perf. Départ de dragster on atteint 140km/h en 5 secondes et on essaie de prendre au mieux la chicane. Vouant une certaine passion à la RS 6, j’ai adoré la conduire comme une voiture volée sur le circuit. La chicane n’est pas facile, mais après 2 ou 3 passages, ça rentre. Le soleil perce, la piste commence à sécher et on va déjeuner.

5

La pression monte

Retrouvailles et débriefing avec les copains autour du déjeuner, tous les esprits sont déjà tournés vers l’après-midi sur le tracé complet de Spa. Circuit mythique, un des tracés favoris des pilotes que j’ai pu croisé en endurance par exemple. Long, technique, rapide et vallonné, il remporte tous les suffrages parmi les fans de pilotage qu’il soit réel ou virtuel. La matinée a un peu démystifié les choses pour moi, maintenant je ne suis pas totalement sûr de me souvenir de tous les enchainements une fois lancé sur un tour complet. Et puis il y a la concentration et l’attention qui vont jouer un rôle primordial. On part pour 5 tours. 5 x 7 kilomètres aussi fort que possible, dans un groupe que l’on sait rapide. Challenge accepted.

6

Spa en Audi R8, c'est maintenant

Et c’est parti pour 5 tours de Spa en R8 V10 plus. L’écrire. Le relire. 5 tours de Spa en R8 V10 plus. GAZ !! Le V10 chante comme rarement et je me concentre pour profiter au mieux de ma position juste derrière notre instructeur. C’est finalement le plus simple. D’autant que les trajectoires (entrée, corde, sortie) sont matérialisées par nos meilleurs amis les plots. Ce qui est plus difficile, c’est de trouver le bon dosage de frein, car si l’on peut mémoriser les distances de freinage, le dosage c’est autre chose. Mais tout se passe bien, on garde le rythme alors que certains sont parfois un peu largués au sein même de notre groupe. Mais nous sommes vraiment bien tombés avec mon binôme, notre groupe est le plus rapide du plateau. Et surtout on s’en tire bien, on a le bon rythme et on s’éclate. On rattrape même d’autres groupes sur le tracé qui doivent se ranger pour que l’on double, quelle humiliation…

J’ai du mal à réaliser le rythme que j’arrive à tenir. J’ai du mal à réaliser que je roule à Spa Francorchamps. J’ai du mal à réaliser que j’y roule en Audi R8 V10 plus. Le seul truc que je réalise, c’est le sourire béat sur mon  visage. Enorme kiff. Kiff de l’année, à peu de choses près. A la pause suivante au milieu de l’après-midi, on se rend compte que les copains ne sont pas tous aussi bien tombés d’autant que les instructeurs ont chacun leur façon de régler la vitesse du convoi, sur le plus rapide… Ou le plus lent. Là où nous atteignons 260km/heure au bout de Kemmel Straight, certains plafonnent à la moitié de cette vitesse. Frustrant. Peut-être qu’une répartition par niveau aurait été plus efficace. Oui, je donne des conseils d’organisation à des Allemands, j’ai pris la confiance.

Vous l’aurez compris à mon enthousiasme, j’ai pris un pied fou lors de cette journée. Avec un total de presque 20 tours dans l’après-midi, on a acquis de l’expérience autant que pris beaucoup de plaisir. Ce n’était pas la première fois sur un circuit, ni même en Audi R8, ni même sur un circuit en R8, mais cette fois c’était la bonne. Le parfait dosage de confiance et de concentration allié aux conseils de nos instructeurs, la recette miracle pour enchainer les tours et s’éclater à piloter. Merci Audi !!

Constructeur automobile : Audi

Audi

Audi est l’une de ces marques légendaires qui a su faire rêver des générations entières. A la fois excellente dans la production de véhicules et berlines de séries, la marque a également toujours été une référence dans le milieu des sports automobiles. Rallyes, Endurances, voitures de tourismes, DTM, … de très grands pilotes sont passés derrière le volant d’une Audi, on se souvient tous de Michèle Mouton, et plus récemment Tom Kristensen, Allan McNish, … pour ne citer qu’eux. Fondée en 1899, le constructeur a eu fort à faire sur le segment des voitures de prestiges face à une concurrence directe de Mercedes et BMW redoutable. Les résultats sont là, puisqu’aujourd’hui la marque est en grande forme, bénéficiant d’une excellente image de marque grace à son renouveau stylistique et des actions marketing sans failles. Forcement chez Garage des Blogs, nous avons une légère préférence pour les modèles S et RS..

Voir la fiche

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à naviguer sur ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

|